Infos pratiques

Le lait cru de vache

 

Un article pour souligner les bienfaits du lait cru de vache, et faire un point sur ce produit, par Josué Diesny et Linaïc du GAEC du Pis vert)

 

" Le coordinateur du Collectif, Thomas, nous a demandé de parler du lait cru sur le site. Après y voir pas mal travaillé, voici les informations que nous souhaitons mettre en avant :

 

Lait cru VS Lait UHT

La première chose que nous souhaitons mettre en avant, est que le lait cru est un aliment vivant à contrario du lait UHT (Ultra Haute Température), un produit mort industriel destiné aux circuits longs. Ce dernier est chauffé à 135°C pendant quelques secondes pour obtenir un produit indemne de bactéries et dépourvu de valeurs nutritives. Il est également fragmenté pour l’homogénéiser (vous n'avez jamais de crème à la surface des briques de lait) mais les particules obtenues sont si fines qu'elles traversent la barrière intestinale qui a fonction de filtre, et agissent ainsi par inflammation sur le reste de notre organisme entraînant des intolérances au lait.Ces modifications industrielles ne servent que les distributeurs et non les consommateurs.

En termes de qualité comparer le lait cru au lait UHT revient à comparer des tomates cueillies dans un jardin en plein mois d’août à une boite de tomate pelées !

 

La qualité du lait cru

Le lait cru est un élèment vivant qui nous fournit toutes les bactéries dont notre système immunitaire a besoin, riche en ferments, en vitamines, en minéraux. C'est un aliment entier, qui n'a pas subi de modification depuis sa traite, et qui de plus un rôle protecteur pour les bébés et les enfants.

 

L'importance des conditions d'élevage

La comparaison ne s'arrête pas au processus industriel mais aussi et surtout à la méthode d'élevage. Nos vaches sont nourries à l'herbe toute l'année : fraîche, l'été et sèche, l'hiver ; avec en complément des céréales ( triticale, féverole,…) et des légumineuses (pois,…) produites sur la ferme - a contrario du zéro pâturage et soja transgéniques.

Rappelez vous votre cour de science naturel sur la pyramide des toxines dans la chaîne alimentaire : le dernier maillon, c'est nous !

 

Le vocabulaire du lait

  • Lait cru : lait n'ayant soumis aucune modification depuis la traite
  • Lait pasteurisé : chauffé entre 60 et 80 ° pour sa conservation
  • lait UHT : chauffé à 135°C pendant quelques secondes
  • lait entier et lait écrémé : lorsque l'on retire toute la matière grasse pour faire de la crème, le lait est écrémé. Le lait demi-écrémé est un lait écrémé auquel on a rajouté de la matière grasse.

Le lait cru et les femmes enceinte

Nous avons reçu de nombreuses questions sur la possibilité de manger nos produits à base de lait cru pour les femmes enceintes.En effet les médecins déconseillent généralement de manger des produits à base de lait cru lors d'une grossesse. Nous (le GAEC du Pis Vert) pensons qu'il s'agit surtout d'un conseil hygieniste, et que le risque est exagéré dans ce cas-là à part le souci de la toxoplasmose, . Cette proscription est même contre productive car il existe de réels bénéfices à consommer nos produits pour une femme enceinte.

Dans nos environnements ou asthme et allergies se développent de plus en plus, la consommation de lait cru par la mère lors de sa grossesse protégerait l’enfant contre les risques d’asthme, d’allergies et de rhume des foins.

En revanche, si vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose , il vous est conseillé de ne consommer que la tomme affinée, un fromage à pâte cuite, car la toxoplasmose ne survit pas à plus de 68 jours d'affinage.

Il est souvent fait mention du risque de listeria, en réalité ce risque n'est pas propre au lait cru et peut concerner aussi des fromages fait à partir de lait pasteurisé. Nous vous conseillons, si vous tenez à ramener ce risque à 0, d'évitez les fromage à pâtes molle même si elles sont à base de lait pasteurisé : en effet leur pâte est humide ce qui représente un terrain plus propice si prolifération de bactéries type listéria."

 

 

 Pour aller plus loin :

  • Taty « Qui a peur du grand méchant lait ? »

  • Richez-Lerouge « La vache qui pleure »

 

 

 

A savoir


Les groupes

Nous livrons plusieurs groupes de consomm'acteurs : la carte est visible ici.

Localisation des producteurs

Nos  producteurs se répartissent entre, le Perche pour 18 d'entre eux, le Pays d'Auge (4), le bocage normand et le Thymerais (1). Carte visible ici

Durée de conservation des aliments

Les dates limites de consommation ont fait l'objet d'un article à part : lire la suite

Le Collectif recycle

Que récupérons nous ? la liste disponible ici

La composition des colis

Nos viande AB ont été découpées, mises en morceaux sous vide et étiquetées par des bouchers professionnels. La composition des colis a fait l'objet d'un article, disponible à la lecture ici.